Circulation sanguine

L'appareil circulatoire assure la circulation et la distribution du sang à tout le corps. Il permet d'oxygéner les cellules et d'éliminer les déchets.

L'appareil circulatoire comprend une pompe, le cœur et un réseau très dense de vaisseaux (artères, veines, vaisseaux lymphatiques) qui irriguent le corps. Le diamètre des vaisseaux diminue progressivement du cœur (gros vaisseaux) jusqu'aux extrémités du corps (artérioles, veinules, capillaires).

Harvey et la circulation sanguine

En 1628, Richard Harvey, médecin anglais, découvrit les mécanismes de la circulation sanguine. Chirurgien et enseignant d'anatomie au Collège royal, il établit clairement la séparation entre cœur droit et cœur gauche et, ainsi, la distinction entre grande et petite circulation, en faisant des expériences sur l'homme et l'animal.

Le cœur

Le cœur, formé de 4 cavités (2 oreillettes et 2 ventricules), pèse entre 250 et 300 grammes. Il est séparé en deux par des cloisons étanches formant le cœur droit et le cœur gauche. Sa paroi comprend trois enveloppes (ou tuniques) qui sont, de l'intérieur vers l'extérieur : l'endocarde, qui tapisse la face interne des cavités cardiaques et la surface des valvules ; le muscle cardiaque (myocarde), constitué de fibres musculaires ; l'épicarde, qui tapisse la face externe du cœur ; et le péricarde, sac qui contient le cœur.

Les vaisseaux

Les artères

Le sang sort du cœur par les artères. Celles-ci conduisent le sang oxygéné du cœur vers les organes et le sang désoxygéné du cœur vers les poumons. Leur diamètre diminue depuis l'aorte et l'artère pulmonaire jusqu'aux artérioles.

Les veines

Elles doivent ramener le sang vers le cœur. Les deux veines caves ramènent le sang désoxygéné du corps vers le cœur. Les quatre veines pulmonaires ramènent le sang oxygéné des poumons vers le cœur. Leur diamètre augmente des veinules aux veines caves.

Les capillaires

Situés entre le réseau artériel et veineux, ils permettent les échanges entre le sang et les cellules, puis entre le sang et l'air, au niveau des alvéoles pulmonaires.

Les types de circulation

La circulation sanguine assure le transport de l'oxygène et des substances indispensables au fonctionnement des tissus, et l'élimination des déchets (gaz carbonique, notamment).

La grande circulation (ou circulation systémique)

Elle assure la circulation du sang dans l'organisme, excepté les poumons, avec des particularités selon les tissus (circulations cérébrale, rénale, digestive).

La petite circulation (ou circulation pulmonaire)

Elle assure l'élimination du gaz carbonique et la réoxygénation du sang au niveau des poumons.

Les circulations régionales

Le contrôle de la circulation

La circulation du sang nécessite une régulation précise et permanente. Des facteurs nerveux et hormonaux agissent sur elle.

Les facteurs nerveux

Le cœur est soumis à une double innervation par le nerf sympathique cardio-accélérateur et le nerf vague ou parasympathique cardio-modérateur.

Les facteurs hormonaux

Deux organes au moins participent à la régulation. Les reins sécrètent la rénine, qui participe au maintien de la pression artérielle, et la glande médullosurrénale fabrique des substances favorisant la transmission de l'influx nerveux (l'adrénaline, capable de stimuler le cœur).

L'adaptation de la circulation

Les grandes capacités de modulation du cœur et la variation du diamètre des vaisseaux (vaso-motricité) permettent à l'appareil circulatoire de réagir efficacement aussi bien au repos qu'à l'effort, à la chaleur ou au stress.

La prise de tension

Elle est effectuée à l'aide d'un tensiomètre, appareil composé d'un brassard, dont on entoure le bras du patient, d'une poire en caoutchouc qui permet de gonfler ce brassard et d'un système de lecture. La tension est la pression sanguine à l'intérieur des artères : elle s'exprime par deux chiffres en millimètres de mercure (mmHg). La tension normale d'un adulte est de 130/80 mmHg (tension de 13/8) ; elle s'élève avec l'âge, sans dépasser 160/95 mmHg (tension de 16/9,5). Au-delà, il s'agit d'hypertension artérielle.

Voir aussi